Ski de randonnée dans le Queyras (Refuge Agnel) – Février 2019

Pour notre désormais traditionnelle semaine de ski de rando en février, nous avons séjourné dans le Queyras au Refuge Agnel (2580 m, bon accueil, nourriture copieuse, hébergement adapté). Les trente et un participants se sont répartis en plusieurs groupes (dont les membres variaient en fonction des objectifs et de leur forme du jour). Un des groupes, composé d’une dizaine de skieurs alpinistes, a eu, par exemple, l’opportunité, du fait d’un beau temps constant, de parcourir les itinéraires suivants :

1 – Boucle Crête de l’Eychassier, Lac Foréant, Col Vieux

2 – Tour du Pain de sucre : Col Vieux, Brèche de Ruine, Col d’Asti, Col Agnel

3 – Vallon du Devez, Pic de Foréant, Casse ronde, Col de l’Eychassier

4 – Col de Chamoussière, Pointe des Sagnes longues, Vallon de Clausis

5 – Col de l’Eychassier, Lac Foréant, Le Pain de Sucre, Col vieux

Quelques images de ces randonnées à ski dans de beaux paysages :

Le refuge Agnel

Montée vers le Col de l’Eychassier (2917m)

Montée vers le Col Vieux (2806m)

Montée vers le Col d’Asti (3145m)

Montée vers le Pic de Foréant

Pic de Foréant (3081m)

Vers la Crête de l’Eychassier (2978m)

La montée du Col de Chamoussière (2884m), Nord

La descente du Col de Chamoussière (2884m), Sud

En montant vers la Pointe des Sagnes longues  (3032m)

Pointe des Sagnes longues  (3032m)

Variante étroite du Vallon de Clausis

Montée du Col de l’Eychassier (2917m)

Lac Foréant

En montant vers le Pain de Sucre

Le sommet du Pain de Sucre (3208m)

Une belle semaine de ski avec un enneigement limité mais suffisant et surtout « pas un nuage »! La compagnie était sympathique et l’ambiance détendue à souhait. Étaient là: Bernard, Emmanuel (Manu), Marie-Odile, Sandrine, Catherine, Pascal, Pierre, Michèle, Christophe, Marc, Frédéric, Anne, Emmanuelle (Manue), Stéphane, Joachim, Jean-François, Claude, Mireille, Julien J., Stanislas, Mathieu, Henri, Mathias, Sophie, Jacques, Julien P., Philippe R., Céline, Maximilien, Philippe V. et André.

Traversée de massif central à vélo de route (août 2018)

Nous nous sommes retrouvés à Clermont-Ferrand pour entamer, le 18 août 2018, notre voyage à vélo jusqu’à Sète, le 25 août. En privilégiant les petites routes et les ascensions, nous avons traversé les paysages de l’Auvergne volcanique, de l’Aubrac, du Cantal, des Causses (Sauveterre, Méjean, Noir), du Larzac ou des Cévennes pour parvenir à nous baigner dans la Méditerranée.

Par monts (Cols de Guéry, de Vendeix, de la Croix St Robert, de Serre, Pas de Peyrol, cols du Pertus, de Cère, de Prat de Bouc, d’Auzolles, de Bonnecombe, de Trébatut, de Coperlac, les Causses, le Mont Aigoual, le cirque de Navacelles,…), par vaux (Gorges de la Truyère, du Tarn, de la Jonte, de la Dourbie, de la Vis, de l’Hérault) et par bourgs (La Bourboule, Mont Dore, Chaudes-Aigues, Saint-Enimie, St Guilhem le désert,…), nous (Claudine, Bernard, Philippe, Michel, Sylvie, Julie, André, Henri, Fabienne) avons pédalé de conserve.

Distance 750 km – Dénivelée positive 12 000 m – 26 300 calories (dépensées et agréablement compensées)

Itinéraire jour par jour imagé:

Clermont-Ferrand – Lac Chambon (18 Août), 79 km – 1650 m
Ceyrat, Col de la Ventouse, Col de Guéry, Le Mont-Dore, La Bourboule, Col de Vendeix, Col de la Croix St Robert

Lac Chambon – Le Lioran (19 Août), 103 km – 2280 m
Murol, Condat, Col de Serre, Pas de Peyrol, Mandailles, Col de Pertus, Col de Cère

Le Lioran – Fournels (20 Août), 90 km – 1850 m
Cols de Prat de Bouc, de la Grifoul, Laussac, Gorges de la Truyère, Auzolles, La Croix de Sansard

Fournels – Balsièges (21 Août), 103 km – 1270 m
La Roche-Canilhac, St Urcize, Aubrac, Col de Bonnecombe, Col du Trébatut, Chanac, Balsièges

Balsièges – Meyrueis (22 Août), 105 km – 1840 m
Causse de Sauveterre, Ste Enimie, Col de Coperlac, Causse Méjean, Gorges de la Jonte, Le Rozier, Veyrau, Causse noir

Meyrueis – Combe Redonde (23 Août), 87 km – 1400 m
Col de Perjuret, Mont Aigoual (1565m), Dourbies, St jean du Bruel, Nant

Combe Redonde – St Guilhem le désert (24 Août), 112 km – 1200 m
Gorges de la Vis, Vissec, Causse de Blandas, Navacelles (Cirque), Gorniès, Ganges, Brissac, Gorges de l’Hérault

St Guilhem le désert – Sète (25 Août), 63 km – 520m
Gorges de l’Hérault, Gignac, Villeveyrac, Balaruc, Sète

Merci à tous pour cette bien agréable semaine de détente sportive en bonne compagnie!

Alpescalade – août 18

La météo de la semaine que nous avions programmée pour nous jeter dans de grandes évasions alpines s’est avérée peu propice… Instable et avec des orages annoncés tous les après-midis. Nous avons donc dû contenir nos ambitions en n’entreprenant que des courses susceptibles d’être terminées en début d’après-midi. De plus, nous avons un peu erré à la recherche vaine d’une météo meilleure.

Nous avons donc fait quelques grandes voies dans les montagnes entourant le Furkapass (Suisse), gravi la Pointe Percée (Aravis) et traversé les Dents de Lanfon (au-dessus du Lac d’Annecy). Les paysages étaient magnifiques et la grimpe variée.

Grandes voies au Kamel (Bielenhorn) et en face Ouest du Chli Furkahorn

Arête du Doigt et Voie du Trou à la Pointe percée.

Traversée des Dents de Lanfon.

Initiation alpinisme 2018 (Râteau Est)

Après l’initiation avec crampons sur la neige vosgienne et de l’escalade sur le rocher de Martinswand,

nous sommes allés dans les Alpes (massif des Ecrins) pour appliquer et parfaire les techniques ainsi découvertes.

Le Râteau Est était notre objectif principal. Après un départ matinal de Nancy, nous avons gagné le refuge de la Selle – trois bonnes heures de montée – le vendredi 22 juin. Le Râteau est une course assez longue et variée.

Après nous être dirigés vers l’Est sur un sentier partiellement enneigé, nous avons traversé le glacier jusqu’à la brèche du Râteau. L’ascension de cette brèche a supposé quelques pas d’escalade et un peu de cramponage avec relais.

Ensuite, la progression sur l’arête Sud s’est effectuée « corde tendue » sur du rocher plutôt sain pour la région (un terrain parfait pour l’apprentissage de ce genre de progression).

A la sortie de la partie rocheuse, l’arête s’est élargie et nous avons gravis deux longs ressauts neigeux, assez raides, jusqu’au pied de la courte arête, à nouveau en rocher, menant au sommet du Râteau Est à 3809 m.

Le panorama y est magnifique: la Meije voisine, le Pelvoux, la Barre des Ecrins… invitations!

La course était relativement facile mais longue et soutenue. Bravo aux initiés!

Le lendemain, un nombre plus réduit d’alpinistes a entrepris de gagner le Dome de la Lauze en empruntant une partie de son arête Sud.

Bel exercice de recherche d’itinéraire dans du rocher instable avant une descente sur la neige pentue vers le refuge de la Selle.

Encadrés : Pierre, Vincent, Benjamin, Cyril, Robin, Anne, Céline, Stanislas, Xavier
Encadrants : Vincent, Christophe, Thierry, Stéphane, Manu, Aurélie, André
Participants autonomes : Anne-Cécile, Céline, Sandrine

Raid à ski dans le massif du Dammastock (avril 2018)

Céline, Frédéric,  Stéphane, Mathieu, Sylvain, Thierry, Marc et moi avons parcouru une boucle à ski dans le massif du Dammastock en Suisse.

Situé à l’Ouest d’Andermatt, cet espace alpin est vierge de remontées mécaniques et nous a offert de belles sensations : ascensions régulières, longues descentes, passages alpins… Le raid était soutenu et cool à la fois. Un bon moment bien partagé.

Ci-dessous quelques images éloquentes et l’itinéraire réalisé :

Parcours varié

« Ski alpinisme », CQFD :

Sommets du Sustenhorn (3502m) et du Dammastock (3630m). Pause dans la descente avant le refuge Albert Heim.

Les plaisirs de la rando à ski…

Itinéraire réaliséDénivelée
22/04– Route- Abfrutt – VoralpHütte1000m
23/04– VoralpHütte – Sustenhorn (3502m) – Tierberglihütte1500m
24/04– Tierberglihütte – Col Saklimi – Trifthütte1300m
25/04– Trifthütte  – Dammastock (3630m) –Albert-Heim Hütte1550m
25/04Albert-Heim Hütte  – Realp– retour

Rendez-vous, je l’espère, l’année prochaine pour une nouvelle saison de ski de rando !

Ski de randonnée au Col du Grand St Bernard

Un fort risque d’avalanche, un froid sibérien et des chutes de neige à suivre nous ont contraints à renoncer à notre semaine dans le Queyras. Une dizaine d’entre nous se sont « repliés » au Col du Grand St Bernard – d’autres sont allés dans le Chablais ou en Italie – pour les quatre jours de beau temps froid annoncés (du 25 au 28 février).

Quelques images de nos sorties au Sud, c’est-à-dire côté italien, au soleil (température en journée -20°/-25°, -35°/-39° ressentie) et le plus possible à l’abri du vent (rafales congelantes), vers la pointe de Drône (2861m), les Fenêtres d’en haut (2722m) et de Ferrret (2695m) et le Mont Fourchon (2902m).

Lever matinal à l’Hospice de Grand St Bernard

 

Vers la fenêtre d’en Haut (sous la Pointe de Drône) et le Mont Fourchon

 

Descente et retour au Grand Saint Bernard face au vent

 

Montée vers le Mont Fourchon

 

Y étaient Cécile, Christophe, Daniel, Julien, Laurence, Marie-Odile, Mathieu, Mireille, Philippe et André

 

 

Initiation à l’alpinisme dans les Vosges (03/02/18)

Nous nous sommes réunis le jeudi 1er février pour préparer cette journée. Location de l’équipement (casque, piolet, crampons), présentation des réjouissances et apprentissage de l’encordement (nœuds, anneaux de buste) étaient au programme.

La neige étant opportunément tombée dans les Vosges au cours de la semaine, nous avons pu nous égayer dans la « fraîche ».  Toutefois, nous avons dû renoncer cette année aux couloirs du Hohneck en raison du risque d’avalanche.

Nous avons donc sillonné les raides pentes boisées en contrebas du refuge des Trois fours en travaillant la progression avec crampons et piolets, les assurances à la descente (rappel, main courante,  moulinette,…), les arrêts de chutes, la montée corde tendue ou avec relais sur « corps mort » ou sur les arbres.

Vingt-sept alpinistes (le nombre augmente chaque année) visant l’autonomie ont été encadrés, conseillés, choyés par onze alpinistes autonomes (dont le nombre augmente aussi heureusement).

Merci aux apprentis alpinistes pour leur participation enthousiaste !

Merci aux animateurs pour leur bénévole et précieuse contribution !