Dent du Géant (4013m) 19/07/21

Dans le cadre de notre acclimatation pour le Mont blanc, nous avons profité de conditions idéales pour escalader la Dent du Géant (Face SW par les plaques Burgener 150m, D). Une grande classique que nous avons gravie en chaussons d’escalade sans utiliser les cordes fixes.

Un beau moment d’alpinisme partagé par trois cordées : Anne, Nicolas et Sylvain ; Delphine et Julien ; Thierry et André.

La « salle à manger », « gencive » de la Dent… (dépôt du matériel d’alpinisme (crampons, piolet,…) utilisés depuis le Refuge Torino (500 mètres de dénivelée avec un raide couloir de neige et une section de mixte parcourue corde tendue)

Première longueur (5C/A0); les suivantes oscillant entre le 4a et le 5c.

Granite! Un régal.

Les « plaques Burgener »

Le pas « peu prisu » de la quatrième longueur.

La Pointe Graham (sommet).

La Pointe Sella (4009m) vue depuis la pointe Graham (4013m)

Sommet. A l’arrière plan les Grandes Jorasses (vers l’Est).

Arêtes de Rochefort vues depuis le sommet de la Dent du Géant.

Vue du sommet (vers l’Ouest). Au premier plan, la pointe Sella. A l’arrière plan (de droite à gauche) le Mont blanc du Tacul, le Mont Maudit et le Mont blanc (notre objectif du surlendemain).

Le premier des trois rappels qui ramènent à la salle à manger. Il est situé entre les deux pointes au pied de la première.

En bas, avec les sourires !

Escalade – Orpierre (Octobre 2020)

Quelques jours d’escalade aérée avant le « re confinement »…

Installés au très sympathique camping Les Catoyes (St Colombe), Anne, Sylvain, Marie-Odile, Christophe, Aurélie, Manu, Philippe, Jean-Philippe et moi-même avons parcourus quelques belles grandes voies avant d’être obligés de repartir du fait de la décision gouvernementale de « reconfiner » qui a entraîné la fermeture du camping et l’interdiction de fait de la pratique de l’escalade à compter du 30 novembre.

Nous avons notamment visité, selon les cordées, les voies « La Grotte » (5C), « Brazil » (5C), « Princesse des astres » (6B), « Du cidre pour les étoiles » (6A+), « Dièdre Sud » (5C) dans le secteur Quiquillon, « Merci M’sieur le Maire » (6a), « Merci Madame le Maire » (6a), mix de « Rêve de Papillons » et de « La rondeur des jours » (6b), mix « Cadavre exquis » et « Massacre à la débroussailleuse » (5C) dans le secteur Adrech, couennes les après-midi dans le secteur « 4 heures » Ouest.

Beau temps, superbes couleurs d’automne, voies bien équipées, cotations parfois surprenantes, petits déjeuners et dîners cuisinés dans une salle « hors sac » du camping et… une ambiance excellente.

Escalade à Majorque (oct. 2019)

Nous avons choisi cette année les Baléares pour notre semaine de grimpe automnale.

(26 octobre / 2 novembre 2019)

Nous avons repéré sur le topo d’escalade « Mallorca » un site de grandes voies, « Sa gubia », et avons réservé une maison pour dix à dix minutes en voiture du départ du sentier menant à ce site.

L’hébergement était d’excellente qualité, la piscine revigorante, les repas préparés et pris en commun, la météo idéale (pas de pluie et température douce) et l’ambiance entre grimpeurs parfaite.

 

Nous n’avons pas pris beaucoup de temps pour visiter l’île. Nous sommes tout de même allés à Port de Valdemossa et à Port de Soller et nous sommes baignés dans une mer encore douce.

Les voies, bien équipées, proposent une escalade variée et généralement soutenue (marge utile dans les cotations). Nous avons grimpé les voies suivantes :

Sa gubia,

Secteur Potaje Espanol : Canabis 4a, Es barbut 5a, El jardin de la Abuela 5a, Potaje espanol 5a, Easy slab 4c

Secteur albahida : Voie albahida 4C/5A (terrain d’aventure) (7l) – Supernova spits’n giggles 6a (7l) -La ley del Deseo 5c (7l)

Secteur Princesa: Princesa 6a (4 l)

Secteur Paret dels coloms : Estricnina 5 c (3l) – Tia melis 6a (2 l)

Secteur Silicona: Proteina vegetal 6a,

S’estretSecteur passion

El culo 5c –  El bandido de un brazo 6a – Con el culo al aire 5c – el culo 5c – King of Quint 6a+ – Pasion Interminable 5a

 

 

Une semaine sereine et mémorable!

Alpescalade – août 18

La météo de la semaine que nous avions programmée pour nous jeter dans de grandes évasions alpines s’est avérée peu propice… Instable et avec des orages annoncés tous les après-midis. Nous avons donc dû contenir nos ambitions en n’entreprenant que des courses susceptibles d’être terminées en début d’après-midi. De plus, nous avons un peu erré à la recherche vaine d’une météo meilleure.

Nous avons donc fait quelques grandes voies dans les montagnes entourant le Furkapass (Suisse), gravi la Pointe Percée (Aravis) et traversé les Dents de Lanfon (au-dessus du Lac d’Annecy). Les paysages étaient magnifiques et la grimpe variée.

Grandes voies au Kamel (Bielenhorn) et en face Ouest du Chli Furkahorn

Arête du Doigt et Voie du Trou à la Pointe percée.

Traversée des Dents de Lanfon.

Escalade dans le massif du Caroux (nov. 2017)

      Anne, Marie-Odile, Philippe, Alain, Sylvain, Jean-Philippe et André ont grimpé dans le Caroux du 29 octobre au 3 novembre 2017.


Le massif du Caroux est situé dans le parc naturel régional du Haut Languedoc (Hérault). Les accès, de durées variables (15 mn à 1 h 30), empruntent de beaux itinéraires de randonnée (gorges, châtaigneraie, chênaie).

Près de 250 voies d’escalade y sont recensées notamment dans les gorges d’Héric et de Colombières. Certaines sont équipées, d’autres ne le sont qu’en (faible) partie et de nombreuses voies sont en terrain d’aventure ; elles sont le plus souvent engagées et d’une cotation plutôt sévère. Le rocher est varié (dalleux, bombé, surplombant, prisu,…) et toujours bon.


Parmi ces voies, nous avons privilégié les voies de plusieurs longueurs (nombreuses sur les sites) et le plus souvent grimpé sur coinceurs. Les descentes alternant rappels et sentes escarpées.


Voies parcourues sur les différents sites (cotations topo…) :
Tête de Braque : voies du site école en 5c, 6a, 5b, 6b, Pilier rouge (3L, 6a), Voie de l’Horloger (3L, 5b), Directe Face sud-est (6L, TD-, TA)
Le Minaret : Arête Nord (5L, TD, 150m, TA)
Tour carrée d’aval : Voie Desmaison (5L, D+, 140m, TA), Voie Dainat (6L, TD-, 150m, TA), Arête Nord (5L, TD+, 140m, TA), Taponnoir hallucinogène (6a)
Les Bassels : Fil du Pilier (5a), Suprême sérénité (6a), La Classique (5a), Feu dans le dos (5b), Voie Ferret (6a), La Fissure (5c), Rêve gosse (6a), Trip direct (5c), Dièdre (5c)
La Paroi d’Arles : Voie Carolive (4L, TD+, 120m, TA), Classique du pilier (5L, TD-, 120m, TA)


Nous avons dormi à l’agréable camping « Le Claps » à Tarassac (Mons la Trivalle, 34) et avons préparé et partagé les dîners et les petits déjeuners sous une tente mess. La pluie nous a contraints à quitter ce site séduisant (nous étions, de plus, seuls dans les voies) après cinq jours de belle escalade dans une atmosphère amicale et détendue.

Escalade automnale (Calanques – octobre 2016)

calanq-16-4La saison est propice à l’escalade méridionale… Valérie, Anne-Cécile, Anne, Véronique, Sylvain, Philippe et André avons choisi les Calanques. Quatre jours (du 26 au 29 octobre) de grimpe au-dessus de la mer et sous le soleil. L’endroit est toujours aussi séduisant.

calanq-16-8Nous avons séjourné au camping de Cassis et avons parcouru quelques belles grandes voies d’escalade. Au lieu-dit la Candelle, nous avons visité les voies Civa (6a), Le temple (5c+) et Gutenberg (6a+) avant d’enchaîner sur l’Arête de Marseille (5c+) ou la Cheminée Buisson (6a). A Castelvieil, près de la magnifique calanque d’En-Vau, nous avons effectué la traversée « Au fil de l’eau » (5c+). Au Crêt St Michel, calanque de Morgiou, nous avons grimpé quelques voies de 110 mètres dans la Paroi noire.  Encore de la belle escalade donc !

Les images en témoignent.

calanq-16-1 calanq-16-2 calanq-16-3  calanq-16-5  calanq-16-7  calanq-16-9 calanq-16-10 calanq-16-11 calanq-16-12Bien agréable!

calanq-16-6

Grandes voies d’escalade à Montserrat (26 oct/02 nov 2014)

Blog-11-14-26

Escalpade d’automne en Espagne à Monserrat (près de Barcelone).

Site est exceptionnel qui comporte des centaines de voies réparties sur un ensemble de monolithes formant le massif.

Montserrat-14r-50

Notre choix s’est porté sur des voies, cotées entre 5c et 6b, allant de 100 à 330m et considérées comme remarquables. Elles le furent. L’équipement y était parfois « sobre » (deux points sur 50m dans du V…) et la progression parfois âpre (cotations « sélectives »). Sur le conglomérat (type de rocher du lieu), les prises sont souvent présentes mais fréquemment « discrètes », elles nécessitent un effort continu.

Blog-11-14-23 Blog-11-14-25 Blog-11-14-22

Les sept grimpeurs (Alain, Christophe, Philippe, Sylvain, Valérie, Vincent et André), hébergés dans une casa cosy à proximité, ont profité du matin au soir de ce haut lieu de l’escalade ; l’ambiance amicale et les dîners préparés en commun ont une fois encore rendu ce séjour d’escalade très agréable.

Blog-11-14-30 Blog-11-14-27Blog-11-14-31

Voies parcourues : Sebastia-Patino 5a (105 m), Rantamplan 5a (105 m), Petit Gerard 6a+(100m), Boy-Roca 6a+ (135 m), The Wall 5b (130 m), Aresta Ribas 6a (330 m), Haus Extrems 6a (140 m), Yeti + sortie Valor 6a (140 m), Brown Sugar 6b+ (120 m), Espero Magic 5c (100 m), La Piqua Longua 5c (200 m)

Blog-11-14-28 Blog-11-14-29

De l’Ortles aux Calanques… (avril 2014)

 Calanques-14-br-6-2v

Samedi (26 avril), jour du départ pour le massif de l’Ortles-Cevedale (Italie), les conditions météorologiques annoncées pour les jours suivants sont très mauvaises et inadaptées à la pratique du ski de randonnée et, plus encore, à un raid itinérant. Les sept skieurs (Laurence, Pierre, Ludovic, Sylvain, Manu, Vincent et André) réfléchissent donc « intensément » et décident de troquer la neige et le mauvais temps contre le rocher et le soleil : changement de destination, cap sur les Calanques; ce qui va permettre à Aurélie de nous rejoindre. L’escalade se substitue au ski, les dégaines remplacent les peaux dans les sacs.

Calanques-14-br-7-2

Pas de « Pointe San Matteo » sous la neige mais la sauvage voie « Melody » au Dièdre de Guem (Sormiou), pas de « Palon de la Mare » inaccessible mais les classiques voies « Gutemberg » ou « Armata Calanca » à la Candelle, pas de « Mont  Cevedale » dans le brouillard mais les belles voies « Calendal » ou « Super Calanque » à En Vau, pas de « Passo del Madriccio » ou de « Grand Zebru » avec risque marqué d’avalanche mais une excursion soutenue à la montagne Sainte victoire : le « Grand parcours » (400m). Le tout sous le soleil.

Calanques-14-br-1-2Calanques-14-br-2-2

Calanques-14-br-4-2

Calanques-14-br-3-2

description to appendCalanques-14-br-9-2 Calanques-14-br-13OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons loué, au pied levé, deux mobil-homes au camping du Soleil à la Ciotat et y avons passé un agréable séjour.

Une belle semaine, un beau rattrapage. Le raid de l’Ortles est remis à une autre année.

Calanques – Escalade

De retour dans les Calanques, nous y avons parcouru de grandes voies dans la douceur automnale. Nous fûmes douze à nous répartir sur les voies de plusieurs longueurs de Morgiou, de Sugiton, de la Grande Candelle, de l’Eissadon, de Castelvieil, du Cap Canaille…

Des images de chacun des participants dans le plaisir de la grimpe:

Jean-Luc dans « Sur les traces de Gaston » (Eissadon)

 

Sylvain dans « Au fil de l’eau » (Castelvieil)

 

Alain dans « Armata Clanca » (La Candelle)

 

Anne-Cécile dans la traversée « Tarbarly » (Castelvieil)

 

Yvan à la sortie du « Temple » (Socle de la Candelle)

 

Philippe dans « Armata Calanca » (Candelle)

 

Stéphane dans la traversée « Tabarly » (Castelvieil)

 

Aurélie dans « Bourreur de rousse » (Cap Canaille)

 

Christophe dans « Civa » (Socle de la Candelle)

 

Valérie dans « Sur les traces de Gaston » (Eissadon)

 

Vincent dans « Le Temple » (Socle de la Candelle)

 

André dans « Sur les traces de Gaston » (Eissadon)

 

Un environnement exceptionnel, des voies variées avec de belles longueurs, une ambiance bien sympathique. Une semaine agréable.