Les Drus en traversée (24/25 juillet 2022)

Lus, vus, envisagés, reportés et finalement gravis: Les Drus!

Accès par le Montenvers, la Mer de glace et le sentier du balcon de la Mer de glace; montée au refuge de la Charpoua.
Itinéraire complexe sur le glacier très tourmenté de la Charpoua
Arête des Flammes de Pierre, juste avant l’attaque du Petit Dru

Escalade rugueuse avec souvent la conviction que l’on ne suit pas l’itinéraire, comme sans doute bien d’autres ouvreurs involontaires de longueurs dans les Drus…

De l’arête des Flammes de pierre au sommet du Petit Dru, 400 mètres de grimpe sur un beau granite en 5C max.

Sylvain et André au rendez-vous avec la dame des Drus (3730m)

Bivouac au sommet des Drus (du petit). Confort limité mais grande sensation.

Spectacle offert à 360 degrés.

Le Grand Dru vu du Petit. Traversée descendante jusqu’au pied du Grand Dru et escalade bien décrite et soutenue (Z et cheminée) jusqu’au sommet.

Sommet des Drus (3754m). Yes!

Une courte désescalade, dix-sept rappels, un glacier toujours très ouvert, une averse orageuse avant le dîner et le repos à la Charpoua.

Du haut.
Du bas.

Une course intense, belle et mémorable… comme dans les récits.

Alpinisme – Initiation – juin 2022

Comme chaque année, les Alpes ont offert un terrain d’apprentissage aux alpinistes du CAF Nancy lors d’un long week-end du mois de juin. Cette expérience avait été précédée par deux journées préparatoires, une sur la neige le 15 janvier, l’autre sur le rocher le 21 mai. Les 17, 18 et 19 juin, vingt-deux alpinistes se sont donc rendus dans le massif du Dammastock en Suisse (hébergement au refuge Albert-Heim). Treize participants en initiation, encadrés par neufs alpinistes confirmés, ont pu parfaire leur progression sur neige avec crampons et piolets, notamment sur des pentes raides, et leur aptitude à grimper sur du rocher « montagne ».

Ils ont ainsi – tous – gravi le Gletschhorn (3305m). Du refuge, une longue montée dans les contreforts puis sur le glacier Tiefengletscher permet d’accéder, après un raide passage, à la base de l’arête Sud. Il s’agit alors de suivre – c’est-à-dire d’escalader – cette arête jusqu’au sommet (III/III+ avec des passages en IV/IV+). La descente n’est pas débonnaire alternant désescalade, rappels (3) et pente de neige jusqu’à retrouver le glacier et le chemin du retour.

La course était idéale pour une initiation faisant appel à des compétences variées et chacun s’y est employé avec opiniâtreté et bonne humeur. Une belle expérience incitant à reprendre bientôt de l’altitude.

Initiation « neige » dans le Falimont (Vosges)

Initiation « rocher » à la falaise Martinswand (Vosges)

Itinéraire d’accès à la base de l’arête du Gletschhorn

Arête Sud du Gletschhorn

Arête Sud du Gletschhorn

Sommet du Gletschhorn (3305m)

Descente: rappels, désescalade en rocher et pente de neige
Le Gletschhorn faces Est et Ouest